Marsaskala et Marsaxlokk : à la découverte du Sud de Malte

Si votre objectif est de visiter des endroits authentiques et préservés de Malte, ne manquez pas les villages de Marsaskala et de Marsaxlokk. Situés dans le sud-est, ces deux villages de pêcheurs se caractérisent par leur quiétude, la présence de maisons typiquement maltaises et les luzzi, ces bateaux colorés qui portent tous à la proue l’œil phénicien censé protéger les pêcheurs des dangers de la mer. Dans cet article, nous vous proposons de partir à la découverte de ces deux charmants villages typiquement méditerranéens.

Que voir à Marsaskala et à Marsaxlokk

Marsaskala, entre simplicité et élégance

Comme toutes les villes dont le nom commence par « Marsa » (qui signifie port en arabe), Marsaskala est une ville portuaire. Pour beaucoup, son nom signifierait « port sicilien » dû au nombre important de pêcheurs siciliens qui venaient trouver refuge dans la région lorsque la mer était trop agitée. L’ambiance à Marsaskala est beaucoup plus tranquille que dans la région de Sliema, St Julian’s et Bugibba, et permet de passer des vacances au rythme méditerranéen. Ce n’est pas un hasard si les Chevaliers de Saint-Jean y ont construit d’importantes fortifications pour protéger la ville contre les attaques des Corsaires et des Turcs ottomans.

Que voir à Marsaskala

Malgré le développement urbain que connaît Malte depuis ces dernières années, Marsaskala a su préserver tous les critères d’un village de pêcheurs. Sa promenade bordée de palmiers et de maisons et villas typiques du paysage maltais en fait un endroit très agréable où se balader. Le village compte également quelques lieux d’intérêt et des vestiges historiques.

  • La Tour Saint-Thomas est une fortification qui fut construite en 1614 par le grand maître Alof de Wignacourt. Elle est l’une des cinq tours restantes édifiées pour protéger la côte maltaise des invasions et attaques ennemies.
  • L’église paroissiale Sainte-Anne : Marsaskala fut érigée en paroisse en 1949 et la petite église Sainte-Anne, propriété du chapitre de Senglea, devint l’église paroissiale. L’église actuelle a été construite en 1953.
  • La Tour Mamo était en réalité la résidence de campagne de la famille Mamo. Elle fut édifiée en 1657 par Gregorio Mamo et son fils (à qui l’on doit également plusieurs fortifications de l’Ordre de Saint-Jean à Malte) pour se protéger des invasions de pirates de la baie voisine de St Thomas. La tour répond à un plan plutôt singulier : elle a la forme de la croix de Saint-André.
  • Les marais salants de Zonqor Point : Appelées salini par les Maltais, ces petites terrasses creusées dans la pierre servaient à recueillir le sel. Belles photos à prendre au coucher du soleil.

Personnellement, nous aimons beaucoup nous promener sur le sentier pédestre longeant la côte jusqu’à la baie de Saint-Thomas et profiter de ce paysage typiquement maltais.

Comment arriver à Marsaskala

Les lignes de bus en direction du Sud sont moins fréquentes que pour les autres régions touristiques. Pour rejoindre Marsaskala en bus, les lignes à prendre sont les suivantes :

Une alternative aux transports en commun est le bus à arrêts multiples ( Bus « Hop-on Hop-off ») qui propose une ligne spéciale pour visiter le Sud de Malte. Il est possible de partir depuis La Valette et Sliema, et l’itinéraire inclut Marsaxlokk, Blue Grotto, les temples de Tarxien, Zejtun, etc.  Les bus partent toutes les 30 minutes et disposent d’audioguides en français.

Marsaxlokk, un village tourné vers la mer

Marsaxlokk constitue le plus grand port de pêche de l’archipel. Son histoire remonte à l’époque des Phéniciens qui s’y installèrent dès le IXe siècle av. J.-C. Les maisons multicolores et les luzzi (luzzu au singulier) aux couleurs vives donnent un charme très attrayant à Marsaxlokk, qui est à notre avis le village de pêcheurs le plus typique de Malte. Pour la petite histoire, c’est dans la baie de Marsaxlokk que Gorbatchev et Bush ont officiellement mis fin à la Guerre froide !

Lieux d’intérêt à visiter à Marsaxlokk

  • Marché de Marsaxlokk : Le marché dominical attire autant les locaux que les touristes. En réalité, le marché est présent tous les jours. Du lundi au samedi, il y a divers stands de produits alimentaires, vêtements, souvenirs, peintures, etc., et le dimanche le marché s’agrandit avec les poissonniers venus vendre les prises du matin. Vous y trouverez des produits typiques maltais (câpres, nougat, sirop de caroube, liqueurs, dentelles, etc.) et divers souvenirs à des prix un peu plus intéressants. Attention, le dimanche la foule envahit le marché, ce qui peut rendre la visite assez décevante.

Notre conseil ? Si vous n’y allez pas spécialement pour le poisson, visitez Marsaxlokk en semaine. Cela sera beaucoup plus décontracté.

  • St Peter’s Pool : Une visite incontournable si vous êtes dans la région (plus d’informations dans la section « Plages du Sud »).
  • Tour Saint-Lucien : La construction de cette tour aurait été entreprise à la suite d’un rêve…! D’après la légende locale, une femme aurait raconté au curé de la paroisse que saint Jean lui était apparu en rêve pour conseiller le grand maître Alof de Wignacourt de fortifier la région de Marsaxlokk, car les Ottomans préparaient une attaque. Celui-ci n’a guère donné d’importance à cette mise en garde, mais cet été-là, une attaque a vraiment eu lieu. Wignacourt aurait alors ordonné la construction de la tour qui fut érigée entre 1610 et 1611. Plus grande tour de guet de Malte après celle de Saint-Thomas, elle abrite aujourd’hui le Centre de recherche aquacole de Malte qui ouvre ses portes aux visiteurs tous les samedis à 10 h. Des visites guidées de l’édifice sont organisées gratuitement (le Centre abrite même une cellule de protection des tortues et un petit aquarium marin).

  • Xrobb l-Għaġin Nature Park : Ce parc naturel et centre de développement durable est un projet gouvernemental visant à préserver une superficie de plus de 155 000 mètres carrés d’habitat naturel. Le parc offre une belle promenade le long de la côte et une vue imprenable sur la Méditerranée et ses falaises tourmentées. Sur place, vous trouverez également une auberge de jeunesse gérée par le centre. Attention, l’endroit est isolé, mieux vaut avoir une voiture de location.
  • Il-Fossa : Promontoire avec vue sur les baies environnantes. Idéal pour une journée de randonnée.

Nous vous recommandons de déjeuner à Marsaxlokk, réputé pour ses excellents plats de poisson frais.

Comment arriver à Marsaxlokk

Comme pour Marsaskala, les bus sont moins fréquents depuis/vers Marsaxlokk. Les lignes directes sont :

  • Depuis La Valette : le 81 ou 85
  • Depuis l’aéroport : le 119

Vous pouvez aussi utiliser l’app Taxify ou emprunter le bus à arrêts multiples (route du Sud/ligne rouge).

Excursions

Si vous aimez les visites guidées, nous vous conseillons cette excursion à la demi-journée ou à la journée avec un guide francophone. L’excursion d’une demi-journée comprend la visite des temples de Hagar Qim et Blue Grotto, tandis que l’excursion d’une journée inclut la visite de Marsaxlokk et le déjeuner en plus. Pour réserver et obtenir plus de détails, consultez cette page.

Les plages du Sud de Malte

Bien que les plages les plus connues se situent dans le nord de l’île, le Sud compte également quelques lieux de baignade fort sympathiques.

  • St. Peter’s Pool (Marsaxlokk) : Plage la plus populaire du Sud de Malte. Cette piscine naturelle aux eaux turquoise est idéale pour plonger du haut des falaises et faire du snorkeling.

Bon à savoir : St Peter’s Pool est une plage de rochers plats. Des échelles y sont installées pour descendre dans la mer. Il n’y a pas beaucoup de zones d’ombres ni d’installations pour manger ou boire à proximité. N’oubliez donc pas d’apporter tout le nécessaire pour vous protéger du soleil et vous désaltérer !

  • St Thomas Bay (Marsaskala) : Jolie plage de sable appréciée des locaux. Petite, la plage est vite remplie au vu de sa taille.
  • La zone située entre Zonqor Point et la Tour Saint-Thomas compte plusieurs bonnes plages rocheuses où se baigner et prendre le soleil. L’eau y est claire et il est sympa d’y faire du snorkeling.
  • Pretty Bay (Birzebuggia) : Cette plage n’a de beau que le nom. Malgré la couleur de l’eau, la vue sur la zone portuaire de Kalafrana gâche tout le paysage.

Dormir dans le Sud de Malte

Le Sud de Malte se caractérise par sa tranquillité et est idéal pour les familles et les personnes qui veulent s’éloigner de l’agitation du centre touristique. Les villages environnants sont très calmes et rappellent beaucoup l’île de Gozo. L’avantage de cette région est que les prix des hôtels sont inférieurs à ceux pratiqués dans les principales zones touristiques, mais l’inconvénient est la fréquence des bus et le manque de connexion directe avec d’autres parties de l’île. Le mieux est donc de louer une voiture si vous choisissez de dormir dans cette région.

Trouvez un hôtel à :

La région du Sud est une étape incontournable lors de vacances à Malte. Cette partie de l’île a su conserver une certaine authenticité et les paysages sauvages sont un vrai régal pour les amateurs de randonnées et de nature.

Pour toute question sur ce qu’il faut voir et faire à Marsaskala et Marsaxlokk, n’hésitez pas à nous écrire dans la zone de commentaires ci-dessous !

Note du lecteur
[Total: 12 Moyenne: 5]
Partagez l'article avec vos amis

Leave a Reply